Spécialiste des compléments alimentaires de grandes marques
Frais de port offerts dès 60€ d'achat*

Bienvenue,
Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Livraison offerte dans60,00 €

Gagnez rapidement de la masse musculaire

On a toujours supposé que la croissance musculaire était très rapide durant la première année de musculation mais que les gains de masse se faisaient attendre alors que la force augmentait rapidement au cours des premiers mois d'exercice. 

On a toujours supposé que la croissance musculaire était très rapide durant la première année de musculation mais que les gains de masse se faisaient attendre alors que la force augmentait rapidement au cours des premiers mois d'exercice. Le mécanisme en jeu dans la prise de masse musculaire est basé sur une adaptation physiologique et biochimique où s'enclenche en premier lieu une optimisation de la relation capitale entre le système nerveux et les muscles. On a toujours supposé que la croissance musculaire était très rapide durant la première année de musculation mais que les gains de masse se faisaient attendre alors que la force augmentait rapidement au cours des premiers mois d'exercice. Le mécanisme en jeu dans la prise de masse musculaire est basé sur une adaptation physiologique et biochimique où s'enclenche en premier lieu une optimisation de la relation capitale entre le système nerveux et les muscles.

La communication entre votre cerveau et la masse musculaire travaillée va s'accroître, ce conditionnement se caractérise tout d'abord par une adaptation neuromusculaire plus efficace.

Avec l'entraînement, votre cerveau et vos muscles vont travailler en tandem pour recruter plus de fibres musculaires ce qui va engendrer une augmentation de la synthèse des protéines et finalement, un gain en masse musculaire. Selon ce que nous savions depuis plusieurs années, ce gain en masse ne pourrait apparaître qu'après une période d'entraînement régulier de trois à quatre mois. Des découvertes récentes ont cependant remis ce principe en cause.

Une expérience réalisée auprès d'étudiants sur une durée de 35 jours a été effectuée et les résultats se sont avérés pour le moins surprenants. Après avoir accompli plusieurs séries d'extension de jambes sur une machine spécialement conçue pour optimiser l'efficacité de ce type d'exercice, les sept étudiants en question ont effectivement constaté une amélioration de leur masse musculaire après seulement deux à quatre semaines. La première explication donnée pour expliquer ce phénomène s'appuie sur l'intensité hors du commun qui a été produite durant la réalisation de l'exercice par les athlètes, la sophistication exceptionnelle de la machine ayant permis d'atteindre des charges de travail irréalisables avec d'autres appareils plus élémentaires.

Le résultat surprenant peut également, et selon toute vraisemblance, s'expliquer par le fait que les études qui ont été réalisées il y a de cela quelques années avaient minimisées les signes avant coureurs les plus subtils de l'adaptation musculaire et de la reconstruction des fibres. A l'époque, les instruments de mesure utilisés n'étaient pas capables de mesurer les modifications biologiques à une échelle moléculaire, ce qui laissait de nombreux éléments critiques d'explication de la croissance musculaire hors de portée des scientifiques.

Aujourd'hui, des études sur la régénération du muscle permettent de mettre en lumière le rôle des cellules satellites, un type de cellules musculaires embryonnaires et prêtes à servir, en expliquant qu'elles sont clairement impliquées dans le mécanisme de l'hypertrophie et de la réparation des fibres après l'exercice ou suite à un traumatisme. Elles commencent généralement à proliférer quatre jours après un simple entraînement avec charges. La synthèse des protéines musculaires augmente généralement de 60% quarante heures après un entraînement de type concentrique et excentrique (contraction et extension) des muscles. (D'où l'intérêt, encore une fois, de pratiquer vos exercices de manière COMPLETE, c'est-à-dire autant en étirement qu'en contraction).

Les protéines vous fourniront les éléments nécessaires à votre prise de masse musculaire

La croissance des athlètes ayant pratiqué l'expérience décrite ci-dessus ont bénéficié d'une croissance musculaire de 3,5 à 5,2% en l'espace de 20 jours, ce qui représente une moyenne de 0,2% par jour ! L'élévation maximum de la force atteignait 38% à la fin de la période d'entraînement. De même, l'ensemble des mesures a prouvé que la croissance musculaire était effectivement due à des modifications neuromusculaires.

On peut même dire que les gains en masse avaient dépassé toutes les espérances et les moyennes en termes de temps d'adaptation par rapport au muscle gagné. La force contractile musculaire avait déjà augmenté de manière significative au bout d'une dizaine de jours, bien avant toute augmentation de masse musculaire.

Au niveau moléculaire, les scientifiques expliquent ces performances par une augmentation rapide de certains facteurs de croissance (IGF 1 et autres métabolites). Cette production accélérée d'IGF 1 entraîne systématiquement une véritable cascade de phénomènes biochimiques ayant pour résultat une accélération de la synthèse des protéines cellulaires, ou, en d'autres mots… la croissance du muscle.

Quoi qu'il en soit, les chercheurs en conclurent qu'une grande partie de cette croissance musculaire inattendue était causée par l'efficacité de l'appareil, lequel permet une intensité de travail très largement supérieure à d'autres machines plus basiques. Sur un plan empirique, c'est aussi mon opinion en termes de progrès physiques ; une augmentation de l'intensité des exercices produit une croissance plus forte qu'une augmentation de charge (poids soulevé) ou de volume de travail (nombre de séries réalisées). C'est aussi pour cette raison que j'ai tendance à favoriser les drop sets et super sets dans mon entraînement, ils m'apportent plus de résultat qu'une augmentation relative de la charge (sauf pour les mouvements de base). A ce sujet, je vous invite à lire, toujours sur wanafit, un autre de mes articles : Pour ceux qui confondent charges et intensité, il constituera une bonne introduction sur le sujet trop peu traité de l'intensité du travail musculaire développé en salle.

Je vous laisse donc avec ceci et vous dis à bientôt pour de prochains articles.

Sportivement,
Eric 

Vous avez aimé cet article

Article suivant Article précédent

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sur Wanafit sont 100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Chronopost ou Colissimo de 24 à 48h

Retours & échanges

Vous disposez de 30 jours ouvrables pour échanger vos produits

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à nous poser vos questions par e-mail