Spécialiste des compléments alimentaires de grandes marques
Frais de port offerts dès 60€ d'achat*

Bienvenue,
Panier

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Livraison offerte dans60,00 €

Votre corps et les antioxydants

Sans oxygène nous ne pourrions pas vivre mais c'est aussi elle qui nous tue à petit feu, très petit feu… mais il n'est pas là de s'éteindre. Nous pouvons pas contre empêcher le feu de s'étendre, c'est le rôle des antioxydants.

Sans oxygène nous ne pourrions pas vivre mais c'est aussi elle qui nous tue à petit feu, très petit feu… mais il n'est pas là de s'éteindre. Nous pouvons pas contre empêcher le feu de s'étendre, c'est le rôle des antioxydants. Sans oxygène nous ne pourrions pas vivre mais c'est aussi elle qui nous tue à petit feu, très petit feu… mais il n'est pas là de s'éteindre. Nous pouvons pas contre empêcher le feu de s'étendre, c'est le rôle des antioxydants.

Côté définition, un antioxydant est une molécule qui amoindrit ou qui bloque l'oxydation d'autres substances chimiques. Rappelez-vous simplement le programme de seconde en chimie sur l'oxydation… On parle de réaction d'oxydo-réduction, c'est à dire qu'il y un échange d'électrons d'un composant (organique, chimique…) vers un agent oxydant. Cette réaction produit dès lors les fameux radicaux libres, lesquels entrainent des dégâts importants puisqu'ils déstabilisent la cellule qu'ils endommagent en déséquilibrant le nombre d'électrons de ces mêmes cellules.

Heureusement, les antioxydants nous permettent de stopper ces réactions infernales en neutralisant - en s'oxydant - avec les radicaux libres et donc, en neutralisant leur action. L'ensemble des êtres vivants produisent naturellement des antioxydants pour se protéger de l'oxydation radicalaire. Le corps humain, les animaux ou les végétaux possèdent tous leurs propres système d'antioxydation. Ce sont les gendarmes de l'organisme biologique.

Ce processus d'oxydation est pourtant nécessaire mais il est tout fait destructeur lorsqu'il est excessif. Notre corps possède donc ses propres armes pour lutter contre les radicaux libres. Certaines d'entre elles ne nécessitent pas d'apports organiques extérieurs pour neutraliser les problèmes oxydatifs, ces molécules sont pour la plupart des enzymes (catalases, peroxydases, superoxyde dismutase …), ce sont des éléments organiques qui réagissent très vite et en grand nombre en produisant les réactions pour lesquels ils sont chimiquement programmés contre les radicaux libres. Les autres éléments antioxydants qui protègent notre corps proviennent des apports nutritionnels quotidiens, il font l'objet de cet article : vitamine C, vitamine E et glutathion

Le Glutathion

Le glutathion est formé par votre organisme à partir de trois acides aminés apportés par votre alimentation : l'acide glutamique, la cystéine et la glycine. Il est présent dans pratiquement toutes les cellules et son activité antioxydante est très élevée. Il agit comme une sentinelle à l'intérieur de vos cellules, c'est l'antioxydant principal de votre corps. Il joue un rôle majeur au niveau de la désintoxication de nombreuses substances polluantes, cancérogènes ou poisons. Des expériences ont mêmes prouvés qu'il retarde les dommages causés par des radiations de faible intensité.

Formule développée du Glutathion

Le glutathion semble aussi être impliqué ou avoir un lien indirect avec le vieillissement cellulaire. On a déjà fait état à plusieurs reprises de bas niveaux de glutathion en relation à des maladies dégénératives graves comme la cataracte, la maladie de Parkinson, d'Alzheimer ou de l'artériosclérose. De même, ont a trouvé un lien à plusieurs reprises entre le glutathion et l'élimination de certains cancérogènes, certaines maladies pulmonaires, l'hépatite ou les maladies du rein. D'un point de vue pratique, il vous suffit de prendre régulièrement de la vitamine C pour permettre une augmentation du taux de glutathion au niveau de vos cellules.

La vitamine C

D'un point de vue général, la vitamine C est appelée acide ascorbique. Notre corps n'est plus capable d'en produire, l'alimentation est donc notre seule source de vitamine C. Elle est nécessaire à l'activité des globules rouges, contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et elle intervient dans la synthèse du collagène. Son activité antioxydante est des plus utile pour le corps car elle est active partout, dans le plasma sanguin ou dans les cellules. Elle passe facilement la barrière encéphalique pour accéder au cerveau et à d'autres organes ou celle-ci est nécessaire.

La vitamine C

Son action antioxydante est des plus remarquables car elle protège de l'oxydation produite par le mauvais cholestérol, elle neutralise les effets oxydatifs du cuivre et du fer dans l'organisme, contrairement à ce que l'on croyait auparavant. Elle intervient également dans un nombre considérable de réactions biochimiques majeures. L'apport minimal conseillé de 90 mg par jour pour les hommes correspond dans le meilleur des cas au minimum vital. Certains facteurs comme la pollution, le stress, la maladie, la cigarette, les excès d'alcool augmentent considérablement les besoins en vitamine C.

Des études très poussés sur cette molécule par le Dr. Cathcart ont mis en évidence que le corps humain pouvait accepter entre 4 et 15 grammes par jour de vitamine C avant d'arriver à saturation et encore beaucoup plus en cas de maladie. Nous sommes très loin des faibles doses préconisées par certains organismes de 'santé' publique comme ceux de la nomenclature française de nutrition. La médecine académique considère d'ailleurs de telles doses comme très dangereuses pour l'homme sans qu'aucune preuve scientifique ni fondement rationnel ne puissent confirmer ces dires. Bien au contraire, la médecine orthomoléculaire de Pauling préconise de fortes doses de vitamine C dans la cadre préventif et encore bien plus en cas de maladie.

La consommation de vitamine C ne présente pas d'effet secondaire, sauf le cas ou une quantité trop importante est prise en une seule fois. Un effet diurétique et une légère diahrée se déclarent le plus souvent dans ce cas.

La vitamine E

Cette vitamine est présente en grande quantité dans la plupart des huiles ou dans les lipides comme le beurre, les noix, les noisettes, les amandes, le thon ou certains légumes comme l'avocat, l'asperge, les épinards ou certains fruits comme les mûres ou le cassis. Elle est liposoluble, c'est à dire qu'elle est soluble dans les graisses. Elle se présente sous plusieurs formes dans la nature (alpha, beta, gamma tocophérols, tocotriénols…), mais nous en avons également fabriqué plusieurs types dont certains sont mieux assimilés par l'organisme que les formes naturelles.

Son action antioxydante accompagne celle de la vitamine C et du glutathion. Dans le cadre de l'échange d'électrons dont nous parlions en introduction de l'article, la vitamine C régénère la vitamine E qui lui donne un nouveau radical, lui permettant à nouveau d'agir contre les radicaux libres. En outre, cette vitamine a un effet protecteur contre le cholestérol, elle protège les globules rouges et agit comme anticoagulant en protégeant des thromboses.

Cet aperçu rapide des antioxydants les plus courants nous rappelle que nous ne sommes jamais vraiment désarmés devant les affections qui nous assaillent quotidiennement à condition que notre alimentation soit correcte mais que notre point faible, comme l'impossibilité de produire nous même notre propre vitamine C, nous laisse vulnérable devant la maladie, même contre le rhume en hiver.

L'activité sportive produit elle aussi une importante quantité de radicaux libres. Une supplémentation éclairée et intelligente en antioxydants pourra certainement protéger notre organisme du stress oxydatif en toutes circonstances. Il existe encore un nombre incalculable d'antioxydants dans la nature mais les décrire de manière exhaustive dépasse de loin le cadre de cet article. Nous pourrons cependant y revenir.

A bientôt,

Eric



BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE


Thierry Souccar et Dr Jean-Paul Curtay, Le nouveau guide des vitamines, Paris,Editions du Seuil, 1996


Dr Ph. DOROSZ, Vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, Paris, Ed. Maloine, 1996

Dr Pierre Corson, Notre ange gardien : la vitamine C, Guy Trédaniel Editeur

Pizzorno JE Jr, Murray Michael T, Textbook of Natural Medicine, Churchill Livingstone, vol 1, 2006 

Shekelle P, Morton S, Hardy ML, Effect of supplemental antioxidants vitamin C, vitamin E, and coenzyme Q10 for the prevention and treatment of cardiovascular disease. Evid Rep Technol Assess (Summ), 2003 Jun;(83):1-3

Higdon, Jane, Ph.D, Vitamin C. Oregon State University, Micronutrient Information Center

Padayatty S, Katz A, Wang Y, Eck P, Kwon O, Lee J, Chen S, Corpe C, Dutta A, Dutta S, Levine M (2003). "Vitamin C as an antioxidant: evaluation of its role in disease prevention", J Am Coll Nutr, 22 (1): 18-35

Meister A (1994). "Glutathione-ascorbic acid antioxidant system in animals", J Biol Chem, 269 (13): 9397-400

Levine M, Rumsey SC, Wang Y, Park JB, Daruwala R. Vitamin C. In Stipanuk MH (ed.), "Biochemical and Physiological Aspects of Human Nutrition." Philadelphia: W B Saunders, pp 541-567, 2000

Levine M, Dhariwal KR, Washko P, Welch R, Wang YH, Cantilena CC, Yu R: Ascorbic acid and reaction kinetics in situ: a new approach to vitamin requirements, J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo) Spec No:169-172, 1992

Harris, J. Robin (1996). Ascorbic Acid: Subcellular Biochemistry. Springer, p. 35

Rath MW, Pauling LC, Prevention and treatment of occlusive cardiovascular disease with ascorbate and substances that inhibit the binding of lipoprotein(a), USPTO. 11 Jan 1994

Harakeh S, Jariwalla R. "Ascorbate effect on cytokine stimulation of HIV production", Nutrition 11 (5 Suppl): 684-7



N.B : Les conseils ou indications indiqués par cet article ne sont donnés qu'à valeur indicative et pour information. Bien que basées sur des recherches scientifiques sérieuses, ces explications ne vous dispensent pas d'une consultation en cabinet médical et de l'avis de votre médecin. 

Vous avez aimé cet article

Article suivant Article précédent

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sur Wanafit sont 100% sécurisées

Livraison rapide

Livraison Chronopost ou Colissimo de 24 à 48h

Retours & échanges

Vous disposez de 30 jours ouvrables pour échanger vos produits

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à nous poser vos questions par e-mail